Je peux vous aider ?

Le Comité syndical avait approuvé la mise en place d’un Schéma de Promotion des Achats Socialement et Écologiquement Responsables (SPASER). Découvrez le SPASER du Siredom adopté en avril 2024 par le comité syndical.

La démarche

  • Un audit des marchés en cours d’exécution a été réalisé en 2023 afin de situer les achats du SIREDOM au regard des exigences de l’achat durable.
  • Les services acheteurs ont été formés afin de diffuser une culture de l’achat durable et d’en connaitre les outils : analyse des cycles de vie des produits, connaissance des labels et certifications…
  • Avec l’appui de l’Agence Déclic, trois groupes de travail ont été constitués afin d’élaborer un plan d’actions visant à répondre aux objectifs du SPASER.

 

2 objectifs transversaux

  • Objectif 1 : 100% des contrats de la commande publique comprennent au moins une considération environnementale d’ici 2025
  • Objectif 2 : 30% des contrats de la commande publique comprennent au moins une considération sociale d’ici 2026

 

Les 3 axes stratégiques qui reposent sur les trois piliers du développement durable

Le Social, l’Environnement et l’Economie. Chacun de ces trois axes stratégiques est composé de deux objectifs. Le SPASER du Siredom compte donc 6 objectifs.

Axe 1 / SOCIAL – Des achats inclusifs

  • Objectif 1 : Développer l’insertion professionnelle
  • Objectif 2 : Favoriser la performance dans la protection et la formation des salariés

Axe 2 / ENVIRONNEMENT – Des achats écologiquement responsables

  • Objectif 1 : Réduire et valoriser les déchets
  • Objectif 2 : Réduire les émissions de GES et les consommations d’énergie

Axe 3 / ECONOMIE – Des achats au service du développement vertueux du territoire

  • Objectif 1 : Favoriser l’accès des structures de l’ESS, adaptées et/ou d’insertion
  • Objectif 2 : Faciliter l’accès des acteurs économiques, dont du territoire, à la commande publique

 

L’ensemble de ces objectifs se déclinent sous forme d’actions et d’indicateurs de suivi. Il est prévu un bilan intermédiaire fin 2025 avant une évaluation complète du SPASER pour sa clôture en 2027.

 

SPASER OK PAGES

Retrouvez les samedis du réemploi avec la Fabrique à Neuf, chaque dernier samedi du mois, sur les déchèteries de Montgeron et Vigneux-sur-Seine ! Venez donner une deuxième vie à vos objets en les donnant au stand tenu par la Fabrique à neuf, la ressourcerie de Montgeron, Découvrez les dates du 2e semestre 2024.

 

Que peut-on donner à la Fabrique à Neuf ?

Des outils, des objets électroniques, des vêtements, il n’est pas trop tard pour confier toutes ces petites choses à la Fabrique à neuf, en partenariat avec le Siredom. Ils récupèrent tout ce qui est en bon état. Les samedis du réemploi avec la Fabrique à Neuf c’est une bonne occasion de réduire ses déchets tout en faisant une bonne action !

Merci de trier vos objets par catégories

  • Tissus, linges, vêtements chaussures
  • Livres, DVD, CD
  • Vaisselle, bibelots
  • Matériel électrique non fonctionnel
  • Matériel électrique fonctionnel
  • Batteries, piles, ampoules

Pour le mobilier, il est préférable de s’adresser directement à la ressourcerie.

Ce qu’ils ne prennent pas :

  • les déchets du bâtiment
  • les déchets alimentaires
  • les déchets dangereux

Réemploi : pour aller plus loin

Comment améliorer le traitement de nos déchets en leur évitant l’enfouissement ou l’incinération ? En réduisant ses déchets, notamment grâce à la réutilisation et à la réparation. Découvrez la carte pour consommer responsable près de chez-vous.

En partenariat avec la communauté d’agglomération Val d’Yerres Val de Seine et la Fabrique à Neuf de Montgeron, le Siredom favorise le réemploi, de la réutilisation et de la prévention des déchets. Les objets confiés à la ressourcerie seront réparés et proposés à la vente à un prix « social et solidaire ».

Existe aussi à Milly-la-Forêt avec la Recylerie du Gâtinais.

Le Rapport d’Activité et le RPQSP (Rapport sur le Prix et la Qualité du Service Public) pour l’année 2023 sont publiés. Consultez-les et prenez connaissance de l’activité de votre syndicat de gestion des déchets.

RA 2023 OK bat UNE copie light
RPQSP 2023 ok BAT UNE light

2023, année de l’équilibre et du recentrage

En 2023, le Siredom a rétabli son équilibre budgétaire, réduisant les contributions des adhérents de 13,15 M€ pour 2024. Désormais, le Siredom se concentre sur sa mission de service public pour la collecte et le traitement des déchets ménagers, en adoptant des outils pour évaluer l’impact climatique de ses dépenses.

Le Siredom a également mené des actions de sensibilisation au compostage sur les communes où il exerce la compétence collecte. Nous avons noté une réduction des biodéchets dans les ordures ménagères résiduelles, le taux bien en dessous de la moyenne nationale.

Un projet majeur est la construction d’une unité de tri pour la collecte biflux des déchets, opérationnelle en juillet 2025. Les modifications d’accès aux écocentres pour les professionnels ont réduit de 61% les déchets destinés à l’enfouissement. Enfin, le Siredom a lancé le jeu interactif MODERIS pour sensibiliser les adolescents au tri des déchets.

 

Chiffres clés

1 écocentre pour 34 250 habitants

contre 1 pour 67 500 habitants
en moyenne en Île-de-France

9 tonnes d’objets réemployés

grâce aux partenariats avec les acteurs du réemploi et à leur présence en déchèterie

Baisse de 31% des tonnages

en déchèterie grâce à l’optimisation du geste de tri des usagers

valorisation des déchets RA 2023
bandeau nature

Le budget 2024 du Siredom, réalisé selon le référentiel climat I4CE, affiche une baisse des contributions de 13,15 millions d’euros. Cette baisse est permise, entre autres, par le retour à l’équilibre budgétaire du syndicat et les mesures de contrôle prises dans les écocentres. Les investissements ont déjà redémarré en 2023 dans le cadre de la loi AGEC avec la construction d’une unité de tri des biodéchets. Ils pourront se poursuivront jusqu’à la fin du mandat.

Un budget engagé pour l’environnement

Depuis 2023, le Siredom s’est engagé à analyser ses budgets sous le prisme de la méthode développée par I4CE (Institute for Climate Economics). Cette méthode permet d’évaluer la cohérence des dépenses avec les objectifs climatiques, particulièrement en matière d’atténuation des émissions de gaz à effet de serre.

L’analyse consiste à examiner ligne par ligne le budget, selon les catégories définies par I4CE et permet d’évaluer quelles dépenses seront les plus écologiques. 47% des dépenses prévues en 2024 sont ainsi classées favorables ou très favorables à l’environnement.

Le budget 2024 du Siredom illustre l’engagement du syndicat à la fois dans la gestion rigoureuse des services de collecte et de traitement des déchets et dans la prise en compte des enjeux climatiques. L’approche intégrée, combinant des analyses financières et climatiques, permet au Siredom de s’assurer que ses dépenses sont alignées avec ses objectifs environnementaux, offrant ainsi un modèle de gestion durable et transparente.

Olivier Le Clech, Directeur Général des Services et Stéphanie Patrice, Directrice de la collecte et du traitement, ont reçu M. Dumisani Buthelezi directeur national du programme de gestion des déchets ménagers et REP de la République d’Afrique du Sud.

 

Dumisani Buthelezi a pu découvrir la gestion des déchets par le Siredom en faveur de l’économie circulaire et le fonctionnement des REP (Responsabilité élargie du producteur) avant de visiter le Centre Intégré de Traitement des Déchets de Vert-le Grand (CITD).

 

Merci à Nadine Dulac, d’Expertise France qui a initié cette rencontre riche en interactions dans le cadre de la coopération technique France – Afrique du Sud en lien avec le Ministère de la Transition Écologique et le Ministère de l’Économie. Expertise France est l’agence publique française de conception et de mise en œuvre de projets internationaux de coopération technique. Elle soutient plus de 350 projets dans 147 pays en promouvant le transfert de savoir-faire et le dialogue entre les experts français et étrangers, notamment sur les thématiques environnementales.

 

Le 17 juin, le SIREDOM a réuni 20 acteurs du réemploi et de l’économie sociale et solidaire pour échanger sur les enjeux de la Loi AGEC et plus particulièrement sur le développement du réemploi issu des déchèteries.

L’objectif de cette réunion était d’organiser un temps déchange entre les acteurs afin de mieux se connaitre et de réfléchir aux actions qui pourraient être mises en œuvre dans nos déchèteries pour développer le réemploi. En tant qu’acteur de l’économie circulaire, le Siredom souhaite rapprocher les usagers du territoire des filières de réemploi au travers notamment de ses déchèteries avec la création d’espaces dédiés et la réflexion d’équipements tels que les matériauthèques.

De cette première rencontre, il ressort de la part des acteurs une attente forte sur les moyens à mettre en œuvre pour pérenniser la filière du réemploi et sur la nécessaire sensibilisation à apporter aux bailleurs et aux citoyens.

Dans le prolongement de cette rencontre, le SIREDOM et le Conseil départemental de l’Essonne envisage d’organiser, pour la fin d’année, un Forum du Réemploi.

À partir du 1er juillet 2024, les badges d’accès aux déchèteries ne seront plus réalisés par les agents valoristes de Briis-sous-Forges pour l’ancien territoire du Sitreva.

Pour une création ou un changement de badge, vous devez contacter votre agglomération :

 

 

Le Siredom a mis en place le prépaiement pour l’accès à ses déchèteries aux professionnels privés, obligatoire à partir du 1er juillet. L’alimentation du compte sera possible dès le 29 juin.

Comment ? Chaque entreprise dispose d’un compte sur le site siredom.ecocito.com rubrique vos déchèteries/paiement en ligne pro.

Le compte peut être approvisionné soit :

    • Par carte bancaire. Une fois le paiement effectué sur votre compte, la mise à jour de votre situation sera effective en déchèterie sous 24 heures.
    • Par chèque à l’ordre du RR SIREDOM, adressé à Siredom – 63 rue du Bois Chaland – 91090 Lisses

 

PANNEAU PrépaiementVF

 

Rappel : aucun paiement en espèces n’est accepté sur les déchèteries.

Vous êtes acteur du réemploi ? Le lundi 17 juin, de 9h30 à 14h30 vous êtes convié à la matinée du réemploi qui se tiendra au siège du Siredom, 63 rue du Bois Chaland, 91090 Lisses.

Il s’agira d’échanger sur le réemploi avec les acteurs du territoire et avec le Siredom, syndicat de gestion des déchets et acteur de l’économie circulaire. Les discussions porteront sur la synergie entre entreprises, collectivités et associations et sur les moyens et les modalités pour la mettre en place.

L’évènement se tiendra de 9h30 à 14h30 au siège du Siredom, 63 rue du Bois Chaland, 91090 Lisses

 

 

Avec la méthode des 5 R, générer moins de déchets et consommer de manière plus durable devient plus facile. Refuser, réduire, réutiliser, recycler et rendre à la terre sont 5 mots clés qui permettent de passer à l’action. Chaque geste compte, alors lancez-vous !

 

D’où viennent les 5 R ?

Les 5 R, pour Refuser, Réduire, Réutiliser, Recycler et Rendre à la terre, sont les principes fondamentaux du mode de vie Zéro Déchet. Ils ont été popularisés par Béa Johnson dans son livre « Zéro Déchet ». Cette méthode écologique propose des actions concrètes à mettre en place au quotidien pour limiter notre impact sur l’environnement.

Que signifient les 5 R ?

  • Refuser: Il s’agit de dire non à tout ce dont nous n’avons pas réellement besoin. Avant chaque achat, il est essentiel de se poser la question de son utilité et de son impact environnemental.
  • Réduire: Consommer juste ce dont nous avons besoin permet de diminuer considérablement nos déchets. Cela implique d’acheter en vrac, de privilégier les produits durables et de limiter le gaspillage alimentaire.
  • Réutiliser: Avant de jeter un objet, il faut penser à lui donner une seconde vie. Réparer, transformer ou donner une nouvelle fonction à un objet permet de réduire considérablement nos besoins d’achats.
  • Recycler: Le recyclage est une option à privilégier uniquement lorsque les autres R ne sont pas possibles. Il est de limiter les emballages recyclables car le processus de recyclage consomme lui aussi des ressources.
  • Rendre à la terre: Le compostage permet de transformer nos déchets organiques (épluchures, restes de repas…) en un amendement naturel pour le jardin. C’est un excellent moyen de réduire nos déchets tout en nourrissant nos sols.

Pourquoi adopter les 5 R ?

Adopter les 5 R du Zéro Déchet permet de :

  • Réduire notre impact sur l’environnement : en diminuant la quantité de déchets que nous produisons, nous contribuons à préserver les ressources naturelles et à limiter la pollution.
  • Faire des économies : en consommant moins et en achetant plus intelligemment, nous réduisons nos dépenses.
  • Se responsabiliser : en prenant conscience de nos choix de consommation, nous devenons des acteurs actifs de la transition écologique.

 

Le Zéro Déchet accessible à tous

Le Zéro Déchet n’est pas une question de tout ou rien. Il s’agit d’adopter des gestes simples au quotidien et de progresser petit à petit. De nombreuses ressources sont disponibles pour vous accompagner dans cette démarche : livres, blogs, sites internet, ateliers… Et bien sûr, les réseaux du Siredom sur lesquels sont régulièrement diffusés des ressources et des astuces.

En adoptant les 5 R, nous pouvons tous contribuer à un monde plus durable et plus respectueux de l’environnement.

La méthode des 5R offre une approche pratique pour adopter un mode de vie durable dans tous les aspect de notre vie. Elle incite à repenser notre manière de consommer et favorise une culture de la responsabilité environnementale au niveau individuel et collectif. La méthode des 5R vous permet non seulement de contribuer à la préservation de l’environnement, mais également de réaliser des économies à long terme.