"Le bilan carbone a été l'occasion d'une sensibilisation et d'une prise de conscience du rôle de contributeur du SIREDOM"


Dans le cadre de votre mandat spécial, vous avez piloté la réalisation du bilan carbone du SIREDOM. Qu’est ce qu’un bilan carbone et quel est son intérêt pour le SIREDOM ?

Il s’agissait de faire la cartographie de l’impact de l’ensemble des activités directes et indirectes du Siredom en termes d’émission de gaz à effet de serre (GES), autrement dit l’empreinte carbone du SIREDOM.

 

Le Siredom s’inscrit dans une démarche globale de développement durable qui vise notamment à optimiser ses pratiques, à faire baisser ses émissions conformément au cadre défini par la loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte. Cette loi fixe comme objectif une baisse de 40% des émissions à l’horizon 2030 par rapport à 1990, et 75% en 2050. En 2014, le président du Siredom a choisi d’inscrire pleinement dans cette démarche.
 

Quelles sont les conclusions de ce bilan carbone ? Quelles sont les actions à venir pour le SIREDOM ?

Ce premier état des lieux a permis d’identifier les principaux sujets à enjeux pour le SIREDOM. Globalement, les activités du CITD de Vert-le-Grand génèrent 95% des GES et plus précisément l’incinération contribue pour 75% au total des émissions.

En amont avec la prévention des déchets et la diversification des modes de traitement d’une part et en aval, avec l’opportunité de capter le CO2 des fumées, aujou

rd’hui explorées en recherche et développement d’autre part, il est possible d’aboutir à la modification de ce bilan.

 

La démarche initiée par le bilan carbone a permis de faire prendre conscience aux élus et aux personnels du syndicat de la nécessité de s’inscrire dans cette dynamique de réduction des émissions de GES. A présent, il nous faut travailler à la construction d’un plan d’action qui impliquera l’ensemble des parties prenantes. Notamment, le SIREDOM devra, à l’avenir, évaluer l’impact de ses projets afin d’affiner ses actions.

 

La démarche entreprise par le SIREDOM s’inscrit dans un processus de long terme.
 

 

Comment percevez-vous les actions du SIREDOM dans le domaine de l'environnement en tant que spécialiste des questions environnementales et du développement durable ?

 

Le bilan carbone a été l’occasion d’une sensibilisation et d’une prise de conscience du rôle de contributeur joué par le SIREDOM

 

Plus globalement, aujourd’hui, le SIREDOM s’est doté d’une compétence environnementale élargie qui permet de balayer un large spectre d’activités : Dépollution et collecte/valorisation de dépôts sauvages par les BRISFER, création et aménagement d’îlots de biodiversité et d’Espace Naturel Sensible, etc.

 

Les activités de prévention, et de valorisation matière restent, elles, bénéfiques du point de vue de l’évitement des émissions. Mais nous ne sommes qu’aux prémices de la généralisation des principes de l’économie circulaire.

Consultez le bilan carbone du Siredom : http://www.siredom.com/bilancarbone

 

 

Partagez cette informations sur vos réseaux sociaux : http://tinyurl.com/ItwDupontSiredom