Rapport d'état des lieux sur les gros producteur de biodéchets


A compter du 1er janvier 2016, la loi Grenelle 2 impose aux établissements publics et privés, produisant plus de 10T de biodéchets par an, une collecte séparative et une valorisation matière.
Depuis l’automne 2014, le SIREDOM a travaillé au recensement et à l’estimation des quantités de biodéchets produites sur son territoire.
Le rapport de l’état des lieux permet aujourd’hui d’avoir une vision claire concernant ce gisement. Celui-ci a fait l’objet d’un travail d’investigation complet, il est téléchargeable ici .