Le Centre Intégré de Traitement des Déchets de Vert-le-Grand

 

Le Centre Intégré de Traitement des Déchets (CITD) de Vert-le-Grand réunit sur un même site un ensemble de solutions innovantes pour le traitement des déchets. Conçu autour d'un impératif majeur : le respect de l'environnement et opérationnel depuis juin 1999, le CITD est exploité par la société SEMARIV pour le compte de SEMARDEL, partenaire du SIREDOM. Cet écosite comprend :

 

Une unité de valorisation énergétique (UVE)

L’unité de valorisation énergétique par incinération des déchets de Vert-le-Grand a une capacité de 220 000 tonnes d’Ordures Ménagères Résiduelles et produit près de 110 000 MWh d’énergie électrique chaque année, soit la consommation d’une ville de 40 000 habitants.

L’installation de Vert-le-Grand fait partie des incinérateurs modernes. Elle dispose d’un système complet d’épuration des fumées lui permettant d’être en conformité avec les dispositions réglementaires européennes en matière de rejets atmosphérique.

 
     

Unité de traitement des mâchefers

Au CITD, la plateforme de traitement des mâchefers (50 000 tonnes de résidus d’imbrulés) permet la récupération des métaux ferreux et non ferreux.

Leur revente permet de réduire la facture pour les collectivités. Une fois contrôlés, les machefers dit valorisables sont utilisés dans la construction de sous-couche de route en travaux publics.

 
     

Un centre de tri

Après le tri de la poubelle jaune, les conteneurs de collecte sélective sont transportés au CITD de Vert-le-Grand. Les emballages et journaux-revues-magazines rejoignent alors le centre de tri pour être littéralement passés au crible. Modernisée en 2009, la chaîne de tri est automatisée notamment avec un tri mécanique pour séparer les gros cartons des emballages plus petits et un tri optique pour séparer les différentes sortes de plastiques.

Suivre l'itinéraire des déchets au centre de tri (cliquez-ici)

 
     

Plateforme de transfert du verre

Une fois le tri des habitants effectué en porte à porte, en point d'apport volontaire ou en déchèterie, le verre est collecté et acheminé sur une plateforme de stockage à Vert-le-Grand où il fait l'objet d'un premier contrôle visuel.

Puis, il est transporté vers un centre de traitement et une usine verrière avant de se retrouver dans les rayons des magasins car le verre est un matériau recyclable à 100% et à l'infini.