Je peux vous aider ?

Ils s’appellent Alexandre, Mohamed, Nassim, Aila, Julie, Marie, Alexis, Iea ou Lison et ont entre 18 et 22 ans. Il s’agit de l’une de leur première expérience de travail et ils vont bientôt prendre leurs postes sur le réseau déchèteries du Siredom. 

Vendredi 24 juin, ils étaient 6 présents au siège du Siredom pour prendre possession de leurs équipements de protection individuel et suivre une formation théorique sur le métier d’agent valoriste : règles de sécurité, accueil des usagers, tri des déchets dans les différentes benne avec un objectif de valorisation maximum des différents matériaux…

C’est avec volontarisme que les apprentis valoristes ont abordé cette journée qui leur a permis de se préparer à la réalité du travail en déchèterie.

Le 1er juillet ils sont venus compléter les effectifs des agents. Leur mission durera pendant toutes les vacances d’été.

Les personnels du Siredom leur souhaitent la bienvenue !

En raison de travaux d’une durée de trois mois, l’éco-centre sera une nouvelle fois fermé aux usagers du 27 au 30 juin 2022. Il rouvrira ses portes aux horaires habituels dès le vendredi  1er juillet. Cette fermeture est rendue indispensable par la réalisation d’un bassin de rétention pour les eaux souillées.

Durant cette fermeture, nous vous conseillons de vous rendre aux éco-centres de :

  •  • Vigneux : ouvert du mardi au vendredi de 10h à 12h et de 13h à 16h45
  •  •  Montgeron : ouvert les lundi, mardi et jeudi de 10h à 12h et de 13h à 16h45

Les travaux : 

  • Réalisation d’un stockage des eaux souillées dans une cuve aérienne de 120 m3 et une zone de stockage de 30 m3
  • Construction d’un poste de relevage
  • Travaux de voirie et réseau divers

Les travaux dureront 3 mois. Les services du Siredom ont travaillé à limiter la fermeture aux usagers pour que celle-ci n’excède pas 5 jours. 

Montant des travaux : 166 000 € HT

A compter du 1er juillet prochain, les habitants des 37 communes de l’ex-Sictom du Hurepoix, ne pourront plus accéder aux déchèteries gérées par le Sitreva (dont Bonnelles et Saint-Arnoult).

Bien entendu, ils pourront accéder aux déchèteries situées à Dourdan, Briis-sous-Forges et Saint-Chéron, ainsi qu’aux 24 déchèteries du Siredom.

Consulter les horaires et les conditions d’accès

Liste des 37 communes du Hurepoix par EPCI

CC du Pays de Limours  CC du Dourdannais CA Étampois Sud Essonne CC entre Juine et Renarde CC du Val d’Essonne
Angervilliers
Boullay-les-Troux
Briis-sous-Forges
Courson-Monteloup
Fontenay-lès-Briis
Forges-les-Bains
Gometz-la-Ville
Janvry
Les Molières
Limours
Pecqueuse
Saint-Jean-de-Beauregard
Saint-Maurice-Montcouronne
Vaugrigneuse
Breux-Jouy
Corbreuse
Dourdan
La Forêt-le-Roi
La Val-Saint-Germain
Les Granges-le-Roi
Richarville
Roinville-sous-Dourdan
Saint-Chèron
Saint-Cyr-sous-Dourdan
Sermaise
Authon-la-Plaine
Chatignonville
Mérobert
Saint-Escobille
Plessis-Saint-Benoist
Boissy-sous-Saint-Yon Leudeville

Les 23 avril, 14 mai et 25 juin à la déchèterie de Vert-le-Grand, les usagers du Siredom sont invités à faire don des cycles qui les encombrent. Cette opération spéciale est organisée avec la Maison Municipale de Quartier du Village à Grigny avec pour objectif le réemploi des vieux vélos et la démocratisation de la pratique du cyclisme, tout particulièrement auprès des femmes de ce quartier.

Trop de vélo sont encore voués à la destruction alors qu’ils pourraient trouver une seconde vie auprès de personnes qui en ont besoin. C’est cette idée qui a guidé la Maison Municipale de Quartier du Village. Elle souhaite en particulier faciliter l’accès des femmes à ce moyen de locomotion. On le sait, le vélo est un moyen de transport écologique, mais c’est aussi un moyen d’émancipation pour de nombreuses femmes à travers le monde comme souligné dans le dossier du projet.

Depuis 2016, la Maison de Quartier a déjà accompagné 89 femmes dans l’apprentissage du vélo et organisé plusieurs sorties famille.

Avec le projet «Ca roule à Grigny » il s’agit à présent de faciliter l’acquisition de vélo. Une fois réparés dans leur « vélocyclerie » ils seront vendus à petit prix.
Le projet ne s’arrête pas là, puisque des cours pratique de conduite seront mis en place afin de renforcer les vocations. Enfin, des ateliers seront organisés afin que chaque jeune cycliste puisse réparer lui-même sa bicyclette.

La Maison de Quartier le Village se défini comme porteuse de mieux vivre dans le quartier, de partage entre habitants et acteurs diverses. Elle défend des valeurs de droit et le respect et à la dignité de tout être humain.  Elle considère l’action collective comme moteur de développement, la famille comme lieu d’apprentissage et de solidarité face aux exclusions et aux discriminations.

Pour consulter les horaires d’ouverture des éco-centres rendez-vous sur notre page

Pour en savoir plus sur la Maison de Quartier le Village.

Date Horaires
Samedi 26 mars 2022de 9h à 12h et 13h à 16h45
Samedi 23 avril 2022de 9h à 12h et 13h à 16h45
Samedi 14 mai 2022de 9h à 12h et 13h à 16h45
Samedi 25 juin 2022de 9h à 12h et 13h à 16h45

Pour le savoir, le Siredom a installé des panneaux d’information dans l’ensemble de ses éco-centres.

L’objectif est de faire connaitre le coût de chaque déchet et la part prélevée par l’état car si l’accès aux éco-centres est gratuit pour les usagers « particuliers », ils payent le coût de ce service dans leur taxe ou redevance d’ordures ménagères.

Pour maîtriser nos dépenses, il est important de bien trier nos déchets car, selon leur nature, le coût varie de manière importante ! Les tout-venants, enfouissable et valorisable, représentent plus de 80% des coûts (transport, traitement et TGAP) !

Chaque benne vidée et enfouis coute aux citoyens 837 € (dont 330 € de taxes de l’état), sachant que la taxe d’enfouissement va continuer d’augmenter.
Il est donc important de rappeler l’importance de trier ses déchets pour réduire cette part de déchets enfouis et non valorisés qui augmente la facture de chacun.
N’hésitez pas à demander conseil aux agents valoristes. Ils vont conseilleront dans quelle benne mettre vos déchets afin qu’il soit valorisé au maximum.

Chaque benne vidée coute 418 € mais ces matériaux seront de nouveau triés avant de suivre des filières de valorisation spécifique.

Ces végétaux seront broyés ou réduits en compost et mis à disposition pour les usagers afin nourrir leur terre.

Ces matériaux sont donc également entièrement valorisés.

Les gravats sont collectés puis concassés pour être utilisés en remblai sur des chantiers, des soubassements de route, ou utilisé pour le terrassement ou les bétons.

Selon leur état, ils seront réchappés ou réduits pour fabriquer des sols sportifs ou des sols de manège pour les chevaux.

Le plâtre est broyé en réduction de poudre de gypse afin de fabriquer à nouveau des plaques de plâtre.

Par contre, il nécessite une grande pureté initiale.

Le carton part en filière de recyclage pour être transformés en pâte à papier et ainsi former de nouveau des cartons.

Les matériaux en fer seront utilisés pour refaire de nouveaux objets en acier. C’est le seul flux qui a un solde positif et c’est pour cela que nos éco-centres sont malheureusement souvent « pillés », avec des dégâts qui coutent chers.

Le coût n’est pas indiqué ici, mais les déchets dangereux seront éliminés dans les meilleures conditions de respect de l’environnement et de santé pour l’homme.

Les déchets électriques et électroniques sont parfois nettoyés, rénovés et réparés et parfois démantelés et les différents matériaux (plastique, métaux…) seront séparés pour être recyclés.

Pour 2022, le Siredom et le Sitreva ont adopté une convention permettant l’accès mutuel à leurs déchèteries pour une durée de 6 mois renouvelable 1 fois moyennant le règlement de 29,50 € ttc par passage.

Afin de limiter le coût de ce service, il est recommandé d’optimiser au maximum le nombre de passages dans le réseau des déchèteries du Sitreva (cf. tableau ci-dessous des coûts pour 2 mois pour les collectivités du Siredom).

Cliquer sur l’image pour découvrir le reportage photo

 

Ma page web

Durant 3 mois d’avril à juin, le Siredom met en place une expérimentation dans ces éco-centres avec 7 médiateurs du tri :

1 responsable : Rafik BOUDJEMAI

6 agents : Fabrice DURUPT, Mickaël GOIN, Saïd LARDJANE, Yann BENADY, Ahmed SEDIKKI et Jean-Baptiste JALON

Leurs missions :

• Accompagner les agents valoristes dans leurs tâches quotidiennes,

• Promouvoir le tri auprès des usagers particuliers et professionnels,

• Faire respecter le règlement intérieur des éco-centres

Pour rappel, le tri en déchèterie est une nécessité environnementale et une source d’économie.

Notre enjeu : réduire au maximum les déchets dits « tout venant enfouissables » car, à eux seuls, ils représentent près de la moitié de nos dépenses de collecte et de traitement.