Réseau de chaleur : les travaux de fourniture d’énergie par le Siredom à Grand Paris Sud se poursuivent.


Tout est prêt dans le local "Réseau de chaleur Urbain" pour accueillir les pompes. 

Au Centre Intégré de Traitement des Déchets (CITD) de Vert-le-Grand/Echarcon, l’avancée des travaux se fait plus visible en ce mois de juillet 2018. Le local Réseau de chaleur Urbain est terminé et n’attend plus que les pompes qui permettront la mise sous pression de la chaleur et son acheminement vers les communes de la Communauté d’Agglomération de Grand Paris Sud.

 

Le bâtiment qui accueillera la turbine à contre pression est en cours d'achèvement

Le bâtiment qui accueillera la turbine à contre pression permettant la cogénération en sortie d’incinérateur est quand à lui en cours de construction. Le chantier sur le réseau souterrain de 7 kilomètres avance simultanément.

 

Du côté de Grand Paris Sud, deux gigantesques chaudières de 7 mètres de haut et de 11 de long venues des Pays-Bas ont été livrées en mars 2018 et ont rejoint la chaufferie centrale.

 

Deux autres les suivront fin 2018. Ces quatre chaudières basse pression (100°C) seront donc en fonctionnement en janvier 2019, lorsque la chaufferie sera alimentée par l’énergie renouvelable venue du CITD.

 

Les canalisations parcourront 7 kilométres pour acheminer la chaleur jusqu'aux communes de Grand Paris Sud

Ces équipement seront alors à même de fournir 160GWh d’énergie ce qui correspond à la consommation de chaleur de 25 000 logements, soit une population de 100 000 habitants. Cela permettra donc d’alléger l’empreinte carbone de 19 680 Tonnes de CO2 par an.

 

La turbine à contre pression permettant la cogénération qui rejoindra bientôt le CITD

Le CITD de Vert-le-Grand/Echarcon fournira 60% d’énergie renouvelable tout en valorisant la « chaleur fatale », c’est à dire la chaleur qui serait perdue si elle n’était pas réinjectée dans le réseau.

 

L’objectif à l’horizon 2030 est de 0 énergies fossiles !